LA VUE DU CENTRE par AJAHN AMARO

« Ne soyez pas un arahant, ne soyez pas un bodhisattva, ne soyez rien du tout – si vous êtes quoique ce soit, vous souffrirez »
Ajahn Chah

Un étudiant du bouddhisme demanda: «Quel est d’après vous le meilleur chemin: celui de l’arahant ou celui du bodhisattva?» Ajahn Sumedo répondit :
« Ce genre de question est posée par des gens qui ne comprennent absolument rien au Bouddhisme! »

L’un des éléphants le plus important et le plus significatif dans le salon du Bouddhisme en Occident est l’écart inquiétant et souvent inexprimé entre les objectifs classiquement énoncés des écoles du Nord et du Sud. Ces objectifs peuvent être articulés de différentes façons. Pour la Tradition du Nord, le but est le plus souvent formulé comme la culture du chemin du bodhisattva pour le bénéfice de tous les êtres, développé au cours de nombreuses vies et culminant en la bouddhéité. Pour la Tradition du Sud, le but est la réalisation de l’arahant, idéalement, dans cette vie même.

LA VUE DU CENTRE ( cliquer pour ouvrir et charger la suite du texte)